Opération propreté

Coup d’envoi de la semaine de la propreté ! Comme chaque année, on a choisi de multiplier les actions sur plusieurs jours pour faire appel à la responsabilité de chacun face aux incivilités qui polluent notre quotidien.

Jeter son mégot au sol, ne pas ramasser la déjection de son chien ou encore laisser ses encombrants sur le trottoir, voilà autant de comportements qu’on souhaite éradiquer. Mais pour ça, on a besoin de vous ! Parce qu’on est plus fort ensemble, si chacun adopte les bons gestes alors notre ville n’en sera que plus propre.

Pendant toute la semaine, la ville et vos élus se mobilisent pour des opérations “coup de poing” malheureusement nécessaires afin de faire bouger les choses.

P.S : On tenait à dire bravo à l’équipe du Service propreté qui traque chaque jour et sans relâche ces dépôts sauvages pour rendre Nemours aussi belle que possible. Injustement considérés comme les « ramasses déchets » de la population pour certains, ils sont en fait nos héros discrets du quotidien ! Leur dévouement est total et leur motivation sans faille malgré ces incivilités quotidiennes. Cœur sur vous ❤️ Et si on leur accordait plus de respect, en commençant par jeter correctement nos déchets ou par un simple merci ?

 

Retour en images des journées passées :

Lundi

Chaque jour c’est la même chanson… Nemours se réveille sous les dépôts sauvages et les déjections canines encore (trop) nombreux dans les rues ! Sortis trop tôt ou pas à leur place, ils sont encore trop nombreux à recouvrir les trottoirs et corbeilles publiques. Celles-ci ne sont d’ailleurs pas faites pour y jeter nos ordures ménagères, mais sont plutôt destinées aux “petits” déchets du quotidien que l’on peut avoir sur soi comme un mouchoir sale, un chewing-gum ou une canette par exemple.

Pour cette première journée, Madame le Maire, Valérie Lacroute, accompagnée par Frédéric Baury-Sailly, en charge des espaces verts et de la propreté, et des élus, ont donc sillonné les rues avec les agents de la ville.

D’ailleurs, saviez-vous que le Service propreté c’est :

→  10 agents à temps complet sur le terrain

→  60 heures en moyenne par semaine à balayer le centre-ville uniquement (on vous laisse imaginer pour toute la commune) et 5 heures à ramasser les encombrants

→  15 passages de la benne d’ordures ménagères réalisés à la déchèterie en 2020. D’une contenance de 20 m3, elle y contient tous les dépôts sauvages des Nemouriens. Si un passage coûte 163€ HT à la commune, on vous laisse faire le calcul à l’année… une dépense importante qui pourrait être investie ailleurs si chacun se responsabilisait !

Mardi

Pas très glamour le chewing-gum qui colle à la semelle, n’est-ce-pas ? Et pourtant, on ne compte plus le nombre de ces pâtes collantes qui sont jetées un peu partout au sol (on ne vous parle même pas des tables, chaises et murs… ).

C’est d’ailleurs le déchet le plus produit sur la planète, juste après les mégots de cigarettes. Ennemis publics de l’environnement, ils ne sont pas biodégradables et les enlever coûte très cher aux communes. Alors le chewing-gum c’est collé au fond de la poubelle, pas sous la semelle !

Pour cette deuxième journée, c‘est un visiteur un peu particulier qui est arrivé sur Nemours tôt ce matin… une (maxi) balayeuse prêtée par l’entreprise JAMET PREJAM. Grâce à son imposant gabarit, elle a pu nettoyer les grands axes et les larges rues de la ville plus facilement pendant que notre balayeuse, plus petite (mais passe-partout), se chargeait des rues plus étroites. Résultat : des trottoirs et des caniveaux tout propres !

Le saviez-vous ? Notre balayeuse passe tous les jours, l’équivalent de 25 heures en moyenne par semaine à nettoyer les rues.

Mercredi

C’est une scène improbable que vous ne verrez sûrement qu’en photo, prendre son bain près de déchets ! Mais il y a de petits êtres vivants sur la planète pour qui, malheureusement, c’est devenu monnaie courante… on pense bien sûr aux habitants de nos cours d’eau qui vivent aux côtés d’ordures en tout genre. Outre la pollution visuelle, c’est un véritable poison qui les tue à petit feu !

Tout ça pour vous dire que sur la terre comme dans la mer, on se doit de respecter notre environnement.

Au programme de ce troisième jour spécial propreté, nettoyage du Ru avec les agents de la ville. À chaque intervention, ce ne sont pas moins de 3 grands sacs poubelles de déchets en tout genre (canettes, bouteilles, plastique, ferraille et autres objets incongrus) qui sont ramassés par les agents. Un constat terrifiant pour la biodiversité de nos cours d’eau !

Ça ne vous viendrait pas à l’esprit de dormir et manger à côté de vos poubelles ? Alors pourquoi leur infliger ça ?

Jeudi

Ça vous choque ? Nous aussi, et pourtant les mégots de cigarettes sont le déchet le plus ramassé dans nos rues. Un véritable poison pour l’environnement qui, malgré sa petite taille, fait des ravages dans la nature comme sous l’eau, à cause de ses milliers de substances chimiques et polluantes.

Les agents en ramassent une quantité astronomique tous les jours. C’est l’envahisseur n°1 de l’espace public… sur les trottoirs, dans les caniveaux et pots de fleurs, autour des coins de verdure, bref ils sont partout !

En plus c’est scientifiquement prouvé, un mégot jeté par terre n’a jamais fait pousser un paquet de cigarettes !

Alors pour venir à bout de ce fléau, l’association des commerçants Les Vitrines de Nemours a mis à disposition des cafés et restaurants qui le souhaitent, des cendriers muraux et sur pieds. Les premiers ont d’ailleurs été installés au 37 et au bar du château par les services de la ville. Une belle initiative, lauréate du budget participatif de la Région, dont se sont réjouis nos élus ce matin aux côtés de la Présidente de l’association. D’autres installations sont à venir, restez connectés !

En attendant, on fait comme si on était à la maison et on jette son mégot à la poubelle ou dans un cendrier de poche si on n’a rien sous la main. Vous pouvez d’ailleurs vous en procurer un gratuitement à l’accueil de la mairie !

Vendredi

Tout comme la neige que nous balayons devant chez nous l’hiver, les mauvaises herbes qui poussent sur le trottoir sont aussi à retirer tout au long de l’année. Si sur le papier chacun est responsable de la propreté de son pas de porte, désherber c’est aussi un geste citoyen et solidaire qui contribue à l’amélioration du cadre de vie à Nemours.Et puisqu’il est interdit d’utiliser des produits phytosanitaires sur la commune, voici des techniques simples, naturelles et performantes à la portée de tous :

 déloger les végétaux grâce à une binette ou un couteau avec retrait des racines de préférence ;

 arracher à la main les plantes les plus résistantes, comme les pissenlits ou chardons ;

 verser de l’eau bouillante ou de l’eau de cuisson.

Pour cette dernière journée de notre semaine consacrée à la propreté, vos élus ont sillonné les rues, parfaitement équipés, aux côtés des agents du Service propreté, à la rencontre des administrés. L’occasion de leur donner plein d’astuces simples et naturelles pour entretenir l’espace végétalisé qui leur appartient afin qu’il n’empiète pas sur le domaine public. Les Nemouriens rencontrés (sur 2 et même 4 pattes) leur ont réservé un bon accueil et ont compris la nécessité de chacun à contribuer au nettoyage, de manière écologique, le long de sa propriété.

Continuons d’améliorer ensemble le bien-vivre à Nemours par de petits gestes du quotidien comme désherber devant chez soi, tailler les haies avant qu’elles ne dépassent sur la voie publique mais aussi ramasser les déjections canines de son toutou, sortir ses poubelles au bon moment et au bon endroit

On vous laisse sur ce retour en images de la journée, avec des avant/après du travail de nos agents.

Samedi

Notre semaine de la propreté se termine en beauté avec une sensibilisation destinée aux propriétaires de toutous, dont les déjections abandonnées sont une véritable pollution pour la ville et à tous les niveaux : visuelle, environnementale mais aussi olfactive. La ville rappelle que de nouveaux totems canins ont été récemment installés en ville et des “os à crottes” sont mis à disposition gratuitement à l’accueil de la mairie.

Le mot de Frédéric BAURY-SAILLY, Conseiller municipal délégué aux espaces verts et à la propreté

“Par le biais des actions mises en place pour cette semaine de la propreté, nous espérons avoir fait réfléchir nos concitoyens sur cette grande thématique qu’est la propreté de l’espace public. La municipalité et les services de la ville travaillent au quotidien pour améliorer le cadre de vie des administrés. Mais, sans leur civisme, nous donnons des coups d’épée dans l’eau ! Une ville propre relève de l’engagement de chacun et nous espérons, avec cette semaine, avoir conforté les uns dans leurs bonnes pratiques et avoir convaincu les autres de respecter l’espace public comme leur propre lieu d’habitation, pour leur bien-être et pour celui de tous ceux qui les entourent.”