Ville de Nemours - nemours.fr | Site officiel

Ville de Nemours
Inscription à la newsletter


s'inscrire se désinscrire

Partager sur facebook Partager sur twitter réduire le texte agrandir le texte imprimer

Remise de la Légion d’honneur à Georges Plume

Lundi 18 juin, à l’occasion de la Journée nationale commémorative de l’appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi, Valérie Lacroute remettait la légion d’honneur à Monsieur Georges Plume ayant servi en Indochine.

Âgé de 90 ans, il est le dernier ancien combattant d’Indochine Nemourien vivant à ne pas avoir été décoré de la Légion d’honneur.

Retour sur son parcours !

 

Monsieur Georges Plume, né le 4 janvier 1928 à Cauderan (Gironde) est fils d’un chirurgien ORL et de maman infirmière major. Étudiant alors âgé de 17 1/2, il ment sur son âge et s’engage le 25 juillet 1945 dans les Troupes coloniales et rejoint le 2° Rima à Mont de Marsan.

Désigné pour servir en Indochine le 11 janvier 1947, il servira sur les territoires de la Cochinchine et du Tonkin.

Il sera deux fois blessé par balles, le 3 juillet et 30 octobre 1947.

Sa brillante conduite au feu sera récompensée par l’attribution de 2 Croix de Guerre TOE à l’ordre de la Division.

Affecté dans les services de renseignements, il se verra confier la fonction de chef de commando, ayant sous ses ordres un effectif de 40 indochinois, pour la plupart anciens déserteurs.

Au cours de son séjour, il contractera, comme beaucoup de ses camarades, des maladies dites coloniales (hépatite amibienne, malaria, paludisme) et sera même mordu par un chien enragé.

 

Nommé au grade de sergent le 1er juillet 1949, il poursuivra sa carrière militaire jusqu’au 24 juillet 1950, date à laquelle il sera rayé des contrôles de l’armée active, à l’issue de son contrat d’engagement.

Il est titulaire des décorations suivantes : Médaille Militaire, Croix de guerre TOE, Croix du combattant volontaire, Croix du combattant, Médaille coloniale, Médaille de reconnaissance de la Nation, Médaille commémorative Indochine, Médaille des blessés.

 

De retour à la vie civile, il effectuera divers emplois et terminera sa carrière civile en qualité de VRP multicartes en 1990.

Écrivain à ses heures perdues, il est auteur du livre « Disparu là-bas, il serait un héros » qui relate la période vécue en Indochine de 1947 à 1950.

 

En provenance du département de Seine-Saint-Denis, il s’installe à Nemours en 2003 et rejoint les rangs de la section nemourienne de l’Union Nationale des Combattants et le comité du Souvenir Français de Nemours.

 

Merci au Lieutenant-colonel (h) Daniel Villaume, Président du comité d’entente des associations d’anciens combattants, d’avoir contribué à ce que Georges Plume obtienne cette décoration méritée.