Ville de Nemours - nemours.fr | Site officiel

Ville de Nemours
Inscription à la newsletter


s'inscrire se désinscrire

Partager sur facebook Partager sur twitter réduire le texte agrandir le texte imprimer

Gérard Mortier, Valeur et Discipline

gerard mortier

Porte-drapeau toujours fidèle au poste lors des commémorations, ce militaire de carrière sera présent le 11 novembre au cimetière aux côtés des autres membres du Comité d’Entente et de Coordination des Associations d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Nemours et Environs.

 Elle est parfois appelée Médaille des braves ou bijou de la nation. Créée par Napoléon Bonaparte, la Médaille Militaire est la plus haute distinction qui soit pour un militaire du rang ou un sous-officier. Gérard Mortier est décoré de cet insigne depuis 1994 en récompense d’une vie entière consacrée à l’armée.

Né en 1939, Gérard commence sa carrière au sein de l’armée de l’air. Il est appelé pour la guerre d’Algérie pendant 28 mois.

A son retour en France, il décide de rester dans l’armée en devenant gendarme, d’abord à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis puis à Fontainebleau.

Arrivé à la retraite, il ne raccroche pas pour autant.

Depuis 15 ans maintenant, à l’occasion des commémorations il porte fièrement le drapeau de la Médaille Militaire et met en avant sa devise : « Valeur et Discipline ». Une façon à lui de prolonger sa carrière mais également de se réunir avec les autres membres, de moins en moins nombreux malheureusement, du Comité d’Entente.

Ce comité regroupe un peu plus de 230 membres faisant partie des associations d’anciens combattants ou de souvenir : les Anciens Marins, les Médaillés Militaires, le Souvenir Français, L’UNC (l’Union Nationale des Combattants), l’UNSOR (Union Nationale des Sous-Officiers en Retraite) qui hélas vient d’être mise en sommeil, la Légion d’Honneur, la FNACA (La Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie), l’ANAI (l’Association Nationale des Anciens et Amis de l’Indochine et du Souvenir Indochinois) et la Coordination.

Ensemble, après les commémorations, ils ne parlent que rarement ou jamais des guerres ou conflits sur lesquels ils ont été envoyés. Ils se retrouvent, c’est tout, et cela suffit.

Dans un peu moins de 10 jours, aura lieu la commémoration de l’armistice de 1918 à Nemours.

Depuis 7 ans, le 11 novembre se déroule sans survivants de la Grande Guerre.

De ces quatre années terribles, il n’y a plus de témoins.

La ville de Nemours a payé un lourd tribut lors du conflit de 14-18 : 173 personnes furent fauchées dans la fleur de l’âge au combat ou des suites de leurs blessures.

Après de telles horreurs, sachons apprécier notre chance de vivre en paix. C’est le message que souhaitent adresser Gérard Mortier et avec lui, tous les membres du Comité d’Entente. Honorons la mémoire des disparus en participant aux commémorations lors des jours fériés.

Il n’est pas obligatoire d’être militaire pour porter un drapeau. Toute personne qui le souhaite peut demander à porter le drapeau du Souvenir Français lors d’une commémoration. Il suffit juste d’adhérer à l’association pour 10€ minimum par an. http://le-souvenir-francais.fr/adherez-au-souvenir-francais/

Pour plus d’informations, contactez le Lieutenant-colonel (H) Daniel Villaume via l’accueil de la Mairie.